08 juillet 1889 : Hans Tappenbeck écrit à Richard Kund sur l’état d’avancement des travaux de la station de Kribi

Les lieutenants Hans Tappenbeck et Richard Kund étaient des officiers et explorateurs allemands, ayant exercé au Cameroun pendant plusieurs années.

En effet, après la signature du Traité Germano-Douala (qui faisait du Kamerun, un protectorat allemand, officiellement), les allemands entreprirent de nombreux travaux de modernisation de notre pays en initiant notamment la construction des « Stations ». Ces « stations » étaient en fait des sortes de « postes d’observation scientifique, d’exploration de la faune et de la flore, en vue d’une éventuelle exploitation économique, et de point de départ pour d’autres expéditions ». Ils en construisirent à Yaoundé et Kribi notamment.

Ainsi, selon le site de l’ambassade d’Allemagne à Yaoundé, le 08 juillet 1889, le lieutenant Hans Tappenbeck en poste au Cameroun, adressera une correspondance à son collègue et ami Richard Kund en Allemagne, pour l’informer de l’état d’avancement des travaux de construction de cette station. Une correspondance dans laquelle il affirmait notamment que :

 » La station est terminée à l’exception de la demeure et fait une agréable impression. Les gens qui sont encore prés de la côte avec moi, me demandent déjà de ne pas rester ici longtemps, parce qu’ici c’est moins joli que là-bas. Une large route, plantée de palmiers, descend vers l’eau. De chaque côté il y a 5 maisons charpentées de 4 m de hauteur, de 9 m de longueur et de 5 m de largeur. Les murs sont en torchis, épais de 30 cm, badigeonnés en blanc. De loin on dirait un village européen. Deux entrepôts de 20 m de longueur, et deux maisons aménagées en cas d’attaque se trouvent sur la colline. Un bain avec un bassin en bois d’une profondeur de 80 cm (l’eau peut être retenue jusqu’à une hauteur d’un mètre) a été construit dans le ruisseau. Des bananiers ont été plantés, une récolte de maïs a été rentrée, le potager est correct, il y a des poulets et des chèvres en abondance. Les fondations de la demeure sont achevées. C’est le seul bâtiment qui n’a pas encore été construit, car les outils sont cassés. Les poutres sont prêtes, ainsi que 150 m de planches, mais il me manque une scie, et il y a trop peu d’arbres comme à Kribi, à partir desquels on pourrait fendre des planches. » 

Un portrait de l'explorateur allemand Richard Kund posant la main sur un jeune camerounais © Wikipédia
Un portrait de l’explorateur allemand Richard Kund posant la main sur un jeune camerounais
© Wikipédia

Sources :

Hans Tappenbeck. Wikipédia. (Consulté le) 08 juillet 2015. Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Tappenbeck

Kund Richard. Wikipédia. (Consulté le) 08 juillet 2015. Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Kund

Lien : http://www.jaunde.diplo.de/Vertretung/jaunde/fr/06/120_20Jahre_20Jaunde.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :