11 décembre 1999 : mort de Charles Assalé

Celui qui fut Premier Ministre du Cameroun oriental (nouvellement indépendant) du 14 mai 1960 au 1er octobre 1961 puis Premier Ministre de l’état fédéré du Cameroun oriental du  1er  octobre  1961  au  11  juin 1965, s’éteignait ce jour à Yaoundé, à l’âge de 88 ans.Mort de Charles Assalé

Militant et nationaliste de la première heure, il fut de toutes les luttes nationalistes au Cameroun. Membre fondateur de l’Union des Populations du Cameroun (UPC), premier président de l’union des syndicats confédérés du Cameroun (USCC) dès sa création, avant de rejoindre le camp de l’administration coloniale française en juin 1959. Une date qui marquera également son entrée dans le gouvernement Ahidjo comme ministre des finances.

Bien qu’il soit parfois accusé (à tort ou à raison, c’est selon) d’avoir été un collaborateur ou de « politicien caméléon », une chose est sûre, c’est qu’il fera une longue et brillante carrière politique. Débutée à l’âge de 33 ans, celle-ci le mènera à occuper plusieurs fonctions dont celles de Délégué à l’Assemblée Représentative du Cameroun (ARCAM), représentant la CGT de 1946 à 1947 ou d’Ambassadeur itinérant à la Présidence de la République.

Pour en savoir plus :

– Atangana Eteme. Charles Assalé. Lien : http://www.atangana-eteme-emeran.com/spip.php?article11307

– Culture Vive. Les acteurs de l’indépendance du Cameroun français. Lien : http://www.culturevive.com/cameroun/acteurs.htm

Publicités

Un commentaire sur “11 décembre 1999 : mort de Charles Assalé

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :