13 juillet 1955 : l’UPC est dissoute et interdite par un décret de l’administration coloniale française

En effet, un décret du gouvernement français interdisant l’UPC au Cameroun fut promulgué ce jour.

Cette décision intervenait après la révolte suscitée par la politique de Roland Pré qui dégénérera en émeutes dans toute la partie sud du Lire la suite « 13 juillet 1955 : l’UPC est dissoute et interdite par un décret de l’administration coloniale française »

Publicités

22 mai 1955 : début des « Massacres de Mai 1955 « 

Il s’agissait en fait d’émeutes, violemment réprimées par la France, qui avaient éclaté dans plusieurs villes camerounaises. Elles dureront jusqu’au 30 mai et seront sévèrement réprimées par le Haut Commissaire Roland Pré qui pourchassera les militants de l’Union des Populations du Cameroun (UPC) à qui on imputait l’origine de ces soulèvements populaires.

En effet, comme l’affirmait le Dr Samuel Mack-Kit (ancien président de l’UPC) : Lire la suite « 22 mai 1955 : début des « Massacres de Mai 1955 « « 

17 Avril 1956 : Pierre Messmer devient haut commissaire du Cameroun français sous tutelle des nations unies

C’est alors le sixième (6e) haut commissaire que connaîtra le Cameroun sous tutelle française et le vingtième (20e) des dirigeants coloniaux que connaîtra le Cameroun francophone depuis l’occupation française en 1914.

« Un soldat que le Cameroun n’est pas prêt d’oublier » comme l’affirmait le journaliste David Servenay sur Rue 89.

Il succédait à ce poste son compatriote Roland Pré et l’occupera jusqu’au Lire la suite « 17 Avril 1956 : Pierre Messmer devient haut commissaire du Cameroun français sous tutelle des nations unies »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑