17 Avril 1956 : Pierre Messmer devient haut commissaire du Cameroun français sous tutelle des nations unies

C’est alors le sixième (6e) haut commissaire que connaîtra le Cameroun sous tutelle française et le vingtième (20e) des dirigeants coloniaux que connaîtra le Cameroun francophone depuis l’occupation française en 1914.

« Un soldat que le Cameroun n’est pas prêt d’oublier » comme l’affirmait le journaliste David Servenay sur Rue 89.

Il succédait à ce poste son compatriote Roland Pré et l’occupera jusqu’au Lire la suite « 17 Avril 1956 : Pierre Messmer devient haut commissaire du Cameroun français sous tutelle des nations unies »

Publicités

31 janvier 1956 : André Marie Mbida est nommé à la Commission des territoires d’Outre-mer de l’Assemblée Nationale française

André Marie Mbida fait en effet, l’objet d’une quadruple nomination, ce jour.

Il est également nommé à la Commission du droit et de la justice et à la Commission chargée de l’étude de la réforme du Titre VIII de la Constitution française. Par ailleurs il est désigné pour siéger au Conseil suprême du travail et au Comité directeur du Fonds d’investissement économiques et Développement social (qui est un ancien organisme gouvernemental de la zone coloniale la France, qui Lire la suite « 31 janvier 1956 : André Marie Mbida est nommé à la Commission des territoires d’Outre-mer de l’Assemblée Nationale française »

13 janvier 1958 : André Marie Mbida démissionne de son poste de Premier Ministre du Cameroun Oriental

Nommé à ce poste par Pierre MESSMER (Haut Commissaire de France au Cameroun oriental à l’époque), André Marie Mbida y sera investi le 10 mai 1957.

Cependant, moins d’un an après sa nomination, il démissionne. On lui prête des conflits et de nombreuses divergences avec Lire la suite « 13 janvier 1958 : André Marie Mbida démissionne de son poste de Premier Ministre du Cameroun Oriental »

09 Décembre 1957 : création de la Zone de Pacification de la Sanaga Maritime

Communément appelée ZOPAC, elle est crée par la France pour rétablir le calme dans le département de la Sanaga maritime (dans l’actuelle région du Centre) sous le coup d’une rébellion menée par l’Union des Populations du Cameroun (UPC) depuis 1955.

Face à cette rébellion, « le 9 décembre 1957 est créée la Zone de pacification du Cameroun (Zopac) : 7 000 km2 contrôlés par sept compagnies d’infanterie qui vont quadriller l’espace » souligne David Servenay de Rue 89. Carte de la Zone de Pacification du Cameroun (ZOPAC) Lire la suite « 09 Décembre 1957 : création de la Zone de Pacification de la Sanaga Maritime »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑