21 mai 2005 : arrestation de 32 personnes présumées homosexuelles par la Police

Les faits qui s’étaient déroulés dans une boite de nuit dans la ville de Yaoundé, avaient été rendu publics, suite à la publication en novembre 2010 par l’ONG de défense des droits humains Lire la suite « 21 mai 2005 : arrestation de 32 personnes présumées homosexuelles par la Police »

Publicités

24 janvier 2006 : publication du « Top 50 »

On se souvient tous de ce scandale dont les journaux avaient fait leurs choux gras début 2006. En effet, le mardi 24 janvier 2006, le Journal L’Anecdote (à la suite du Journal La Météo N°67 du 4 janvier 2006 et de la Nouvelle Afrique N°189 du 12 janvier) publiait une liste de personnalités camerounaises présumées homosexuelles.

Ministres, hommes d’affaires, artistes, sportifs, membres du clergé et tutti quanti, de nombreuses personnalités bien connues de l’opinion publique voyaient ainsi leur nom figurer sur cette liste baptisée Lire la suite « 24 janvier 2006 : publication du « Top 50 » »

23 janvier 2014 : le gouvernement camerounais réaffirme sa position sur l’homosexualité

« Le Cameroun n’est pas un pays homophobe ». C’est du moins ce que voulait faire croire le gouvernement Philémon Yang 2 par la voix de son porte-parole, le ministre de la communication d‘alors, Issa Tchiroma Bakary, qui le jeudi 23 janvier 2014, avait confié la presse nationale (et internationale) pour une conférence de presse sur les supposés acharnements judiciaires dont seraient victimes les homosexuels au Cameroun.

Cette conférence de presse faisait suite à la diffusion, quelques jours plus tôt, par la chaine d’information en continue France 24, d’un Lire la suite « 23 janvier 2014 : le gouvernement camerounais réaffirme sa position sur l’homosexualité »

25 décembre 2005 : Mgr Victor Tonye Bakot dresse un réquisitoire contre l’homosexualité au Cameroun

Pendant la messe donnée ce jour-là en la cathédrale de Yaoundé, l’archevêque Victor Tonye Bakot se lance dans une diatribe enflammée contre les homosexuels.

Dans son homélie ce jour, il fustige l’homosexualité qu’il qualifie de « perversion » et qu’il estime être « un complot contre la famille et le mariage : en un mot,  un vaste complot contre la société toute entière ». Une pratique qui selon lui, Lire la suite « 25 décembre 2005 : Mgr Victor Tonye Bakot dresse un réquisitoire contre l’homosexualité au Cameroun »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑