Jean Ramadier

17 Avril 1956 : Pierre Messmer devient haut commissaire du Cameroun français sous tutelle des nations unies

Publié le Mis à jour le

C’est alors le sixième (6e) haut commissaire que connaîtra le Cameroun sous tutelle française et le vingtième (20e) des dirigeants coloniaux que connaîtra le Cameroun francophone depuis l’occupation française en 1914.

« Un soldat que le Cameroun n’est pas prêt d’oublier » comme l’affirmait le journaliste David Servenay sur Rue 89.

Il succédait à ce poste son compatriote Roland Pré et l’occupera jusqu’au Lire la suite »

18 février 1958 : Ahmadou Ahidjo est nommé Premier ministre du Cameroun

Publié le Mis à jour le

Lui, qui était jusque là vice-premier ministre chargé de l’intérieur (du tout premier gouvernement camerounais de mai 1957) est nommé ce jour au Poste de Premier Ministre, par le haut commissaire de France au Cameroun de l’époque, Jean Ramadier.

Il remplace ainsi à ce poste Lire la suite »

16 février 1958 : le tout premier gouvernement camerounais est renversé

Publié le

Il s’agit en fait du tout premier gouvernement camerounais mis en place le 12 mai 1957 avec à sa tête André Marie Mbida. Mais, les nombreux désaccords entre André Marie Mbida et le nouveau haut commissaire de Lire la suite »

15 février 1958 : André Marie Mbida proteste à Paris contre les agissements de Jean Ramadier au Cameroun

Publié le

Un mois à peine après sa démission, André Marie Mbida qui fut Premier Ministre et chef du gouvernement camerounais du 15 mai 1957 au 13 janvier 1958, manifeste à Paris contre Jean Ramadier, le Haut commissaire de France au Cameroun de l’époque, avec qui il avait toujours eu maille à partir.

En effet, bien trop de choses ont toujours opposé ces deux hommes, ce qui poussera notamment André Marie Mbida à Lire la suite »

13 janvier 1958 : André Marie Mbida démissionne de son poste de Premier Ministre du Cameroun Oriental

Publié le

Nommé à ce poste par Pierre MESSMER (Haut Commissaire de France au Cameroun oriental à l’époque), André Marie Mbida y sera investi le 10 mai 1957.

Cependant, moins d’un an après sa nomination, il démissionne. On lui prête des conflits et de nombreuses divergences avec Lire la suite »