Guerres d’indépendance

22 mai 1955 : début des « Massacres de Mai 1955 « 

Publié le

Il s’agissait en fait d’émeutes, violemment réprimées par la France, qui avaient éclaté dans plusieurs villes camerounaises. Elles dureront jusqu’au 30 mai et seront sévèrement réprimées par le Haut Commissaire Roland Pré qui pourchassera les militants de l’Union des Populations du Cameroun (UPC) à qui on imputait l’origine de ces soulèvements populaires.

En effet, comme l’affirmait le Dr Samuel Mack-Kit (ancien président de l’UPC) : Lire la suite »

02 mars 1960 : génocide en pays Bamiléké

Publié le

Ce serait encore l’une des nombreuses tristes pages de l’histoire de notre pays.

En effet, de nombreuses sources, à l’instar de Rogers sur Scribd affirment que Lire la suite »

10 janvier 1960 : attaque de la chefferie Bazou dans l’ouest Cameroun

Publié le Mis à jour le

Le récit de cette attaque est relaté par l’historien Enoh Meyomesse dans son ouvrage 1960 : Faits marquants de l’histoire au Cameroun. Les premiers pas de l’indépendance.

Il y affirme ainsi que : Lire la suite »

20 décembre 1959 : changement à la tête du Commandement interarmées des forces françaises au Cameroun (COMINTERARM)

Publié le Mis à jour le

Ce jour, le général Max Briand prend la tête de cette armée censée « dompter » la rébellion née quelques mois auparavant dans le grand Ouest-Cameroun.

Comme le soulignent par la suite Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsitsa dans leur ouvrage Kamerun! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique : Lire la suite »

18 décembre 1956 : déclenchement de la guerre d’indépendance du Cameroun

Publié le Mis à jour le

Cette date marque en fait, le début de l’insurrection en pays Bassa où, dans la nuit du 18 au 19 décembre 1956, plusieurs dizaines de personnalités hostiles aux activités de l’Union des Populations du Cameroun (UPC), furent assassinées ou enlevées et des ponts, des lignes téléphoniques et d’autres infrastructures furent sabotées par les militants de ce parti.

Pour de nombreux historiens et écrivains comme Lire la suite »

15 décembre 1957 : début de la rébellion en pays bamiléké

Publié le Mis à jour le

L’assassinat, dans la nuit du 13 au 14 décembre 1957, du député Samuel Wanko, dans une embuscade près de la localité de Batoufam (dans l’actuelle région de l’Ouest Cameroun).

Ce député du parti des « Paysans indépendants » est assassiné avec Lire la suite »

09 Décembre 1957 : création de la Zone de Pacification de la Sanaga Maritime

Publié le Mis à jour le

Communément appelée ZOPAC, elle est crée par la France pour rétablir le calme dans le département de la Sanaga maritime (dans l’actuelle région du Centre) sous le coup d’une rébellion menée par l’Union des Populations du Cameroun (UPC) depuis 1955.

Face à cette rébellion, « le 9 décembre 1957 est créée la Zone de pacification du Cameroun (Zopac) : 7 000 km2 contrôlés par sept compagnies d’infanterie qui vont quadriller l’espace » souligne David Servenay de Rue 89. Carte de la Zone de Pacification du Cameroun (ZOPAC) Lire la suite »