Charles Assalé

14 mai 1960 : Charles Assalé devient Premier Ministre du Cameroun Oriental

Publié le

Il succédait ainsi à Ahmadou Ahidjo à ce poste, après avoir été son Ministre des finances (du 20 février 1958 au 10 septembre 1959) à l’époque où ce dernier était chef de gouvernement.

Comme l’affirme J-B Ketchateng du journal Mutations Lire la suite »

10 avril 1948 : naissance de l’Union des Populations du Cameroun (UPC)

Publié le Mis à jour le

L’un des partis politiques camerounais les plus mythiques, fête aujourd’hui ses 68 ans.

Fondé par un groupe de douze (12) nationalistes camerounais réunis le samedi 10 avril 1948, dans un café-bar de Douala-Bassa dénommé « Chez Sierra », comme on peut le lire sur Lire la suite »

03 janvier 1964 : Kamdem Ninyim Pierre est exécuté à Bafoussam

Publié le Mis à jour le

Peu connu du commun des camerounais, celui qui fut Chef Baham, ministre de la santé publique et de la population (à seulement 23 ans) dans le premier gouvernement de la République du Cameroun (avec pour Premier Ministre Charles Assalé) et député apparenté Front Populaire pour l’Unité et la Paix (FPUP) qui fini par rejoindre les rangs de l’Union Camerounaise (UC) d’Ahmadou Ahidjo en 1961, est Lire la suite »

02 janvier 1956 : André Marie Mbida est élu député à l’assemblée nationale française

Publié le Mis à jour le

C’est le tout premier camerounais à siéger au Palais Bourbon. Il venait ainsi remplacer Louis-Paul AUJOULAT qui y représentait la troisième circonscription du territoire camerounais depuis 1945.

Dès le début de sa carrière politique, il se dévoue à la cause des travailleurs et paysans du Cameroun comme le souligne Wikipédia.

André Marie Mbida Source: www.nkul-beti-camer.com
André Marie Mbida
Source: http://www.nkul-beti-camer.com

Se faisant appelé le « coq vigilant et courageux », il se présente aux élections législatives du 2 janvier 1956 dans la troisième circonscription du territoire au sein de laquelle il bat une intense campagne contre Aujoulat qu’il n’hésite pas à traiter de « nuisible intrus » comme le rappelle Roland Ntsa. Car, en effet, on pouvait lire dans sa profession de foi aux électeurs : Lire la suite »

11 décembre 1999 : mort de Charles Assalé

Publié le Mis à jour le

Celui qui fut Premier Ministre du Cameroun oriental (nouvellement indépendant) du 14 mai 1960 au 1er octobre 1961 puis Premier Ministre de l’état fédéré du Cameroun oriental du  1er  octobre  1961  au  11  juin 1965, s’éteignait ce jour à Yaoundé, à l’âge de 88 ans.Mort de Charles Assalé

Militant et nationaliste de la première heure, il fut de toutes les luttes nationalistes au Cameroun. Membre fondateur de l’Union des Populations du Cameroun (UPC), premier président de Lire la suite »