Boko Haram

02 août 2014 : le président Paul Biya déclare la guerre à Boko Haram

Publié le

« Ce n’est pas le Boko Haram qui va dépasser le Cameroun ». C’est en ces termes que le chef de l’Etat s’était exprimé ce jour depuis l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, peu de temps avant de prendre son vol pour Lire la suite »

27 juillet 2014 : double attentat meurtrier à Kolofata dans l’extrême-Nord du Cameroun

Publié le Mis à jour le

Attribué à la secte islamiste Boko Haram, ce double attentat qui n’était pourtant pas la première attaque de cette secte en territoire camerounais, fera beaucoup parler de lui, du fait du lieu où il fut perpétré certes, mais aussi et surtout, du fait des Lire la suite »

31 mai 2014 : libération des trois religieux enlevés par Boko Haram quelques mois plus tôt

Publié le Mis à jour le

Il s’agissait précisément des trois religieux enlevés dans la localité de Tchéré dans la région de l’extrême-nord du Cameroun dans la nuit du 04 au 05 avril 2014. Un acte que les autorités camerounaises avaient alors attribué à la secte islamiste Boko Haram.

Il s’agissait précisément de Lire la suite »

04 avril 2014 : enlèvement de 03 religieux à Tchéré par Boko Haram

Publié le Mis à jour le

Située à une centaine de kilomètres de la ville de Maroua dans la région de l’extrême-nord, la localité de Tchéré, peu connue jusque là, devenait tristement célèbre suite à l’enlèvement de trois (03) religieux (occidentaux) dans la nuit du 04 au 05 avril 2014.

Il s’agissait précisément des Lire la suite »

19 février 2013 : une famille de sept français est enlevée dans l’extrême-nord par la secte islamiste Boko Haram

Publié le Mis à jour le

C’est l’un des premiers actes de la secte islamiste Boko Haram sur le territoire camerounais.

En effet, le mardi 19 février 2013, la famille Moulin-Fournier, constituée de trois (03) adultes et quatre (04) enfants, est enlevée dans le Nord-Cameroun avant d’être conduite vers le Nigéria. Ils avaient Lire la suite »

06 décembre 2013 : ouverture du sommet de l’Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique

Publié le Mis à jour le

Avec ses homologues et chefs de gouvernements de 52 autres pays africains, le Président Paul Biya prend part à cette initiative d’une importance certaine pour le Cameroun.

Organisé par la France, ce sommet que d’aucuns baptiseront « la grand-messe françafricaine », avait pour ambition, au-delà des aspects économiques, de réfléchir sur des stratégies communes en vue Lire la suite »