Autonomie interne

22 juin 1958 : l’ALCAM opte pour l’autonomie interne complète du Cameroun

Publié le

Le Cameroun était à l’époque un territoire placé (par les Nations Unies) sous la tutelle de la France, avec Ahmadou Ahidjo comme premier Ministre.

L’assemblée législative du Cameroun demandait ainsi à notre puissance tutélaire, de Lire la suite »