03 octobre 1958 : le Comité de Coordination du Cameroun réclame l’indépendance immédiate du pays

Le Comité de coordination du Cameroun (COCOCAM) était en fait, le parti politique auquel était affilié André Marie Mbida après sa démission du Bloc Démocratique Camerounais (BDC) en 1954.

Il en avait été le porte-parole par ailleurs.

Ainsi, après un bref séjour à Paris en Lire la suite « 03 octobre 1958 : le Comité de Coordination du Cameroun réclame l’indépendance immédiate du pays »

Publicités

11 juillet 1962 : André Marie Mbida, Marcel Bebey Eyidi, Théodore Mayi Matip et René Guy Charles Okala écopent de trois ans de prison

C’était à l’issue de ce que certaines sources nomment « Le procès fondateur du régime autoritaire ».

En effet, ces trois nationalistes furent : Lire la suite « 11 juillet 1962 : André Marie Mbida, Marcel Bebey Eyidi, Théodore Mayi Matip et René Guy Charles Okala écopent de trois ans de prison »

15 février 1958 : André Marie Mbida proteste à Paris contre les agissements de Jean Ramadier au Cameroun

Un mois à peine après sa démission, André Marie Mbida qui fut Premier Ministre et chef du gouvernement camerounais du 15 mai 1957 au 13 janvier 1958, manifeste à Paris contre Jean Ramadier, le Haut commissaire de France au Cameroun de l’époque, avec qui il avait toujours eu maille à partir.

En effet, bien trop de choses ont toujours opposé ces deux hommes, ce qui poussera notamment André Marie Mbida à Lire la suite « 15 février 1958 : André Marie Mbida proteste à Paris contre les agissements de Jean Ramadier au Cameroun »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑