1er Octobre 1961 : naissance de la République fédérale du Cameroun

C’était suite à la réunification du Cameroun français et du Cameroun britannique (encore appelé Southern Cameroon), sous la Présidence d’Ahmadou Ahidjo.

Une réunification qui intervenait suite à l’accession à l’indépendance du Southern Cameroon qui, quelques mois plus tôt, avait décidé de se rattacher au Cameroun francophone à l’issue des référendums des 11 et 12 février 1961.

La naissance de cette République fédérale sera alors marquée par l’adoption d’un nouveau drapeau (ou plutôt la modification de l’ancien sur lequel on ajoute deux étoiles d’or sur bande verte symbolisant les deux Etats fédérés), précédé de l’adoption d’une nouvelle constitution.

John Ngu Foncha devient alors quant à lui, le Premier Ministre du Cameroun occidental et le Vice-président de la République Fédérale du Cameroun.

camernews-Ahmadou-Ahidjo1
Le président Ahmadou Ahidjo. Crédit : camernews

Sources :

L’indépendance et la Réunification. Cinquantenaire du Cameroun. (Consulté le) 1er octobre 2015. Lien : http://www.cinquantenaires-cameroun.org/fr/histoire.php#acteur

– R.J.N. Cameroun Histoire d’une réunification réussie. L’ère du temps. (Consulté le) 1er octobre 2015. Lien : http://asdecamediagroup.com/index.php/memoire2/247-cameroun-histoire-d-une-reunification-reussie

Histoire de l’indépendance du Cameroun. Wikipédia (Consulté le) 1er octobre 2015. Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27ind%C3%A9pendance_du_Cameroun

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :