15 septembre 2004 : le Nigeria refuse d’évacuer la péninsule de Bakassi

En effet, comme l’affirme Valentin Zinga de RFI : « Le Nigeria n’avait pu respecter le calendrier élaboré pour l’application de l’arrêté de la CIJ, s’agissant notamment du retrait de ses troupes jusque là présentes à Bakassi, le 15 septembre 2004. Résultat : en dépit d’un début de transfert d’autorité des deux pays sur certaines localités, en droite ligne de la décision du 10 octobre 2002, la Commission mixte Cameroun-Nigeria, cadre d’élaboration des modalités d’application de la décision de la Haye, est en hibernation ».

Une situation qui avait alors créé « de nouvelles tensions entre les deux pays. Les experts de l’ONU, chargés du dossier d’enquête et de la surveillance de la frontière entre les deux pays, avaient clairement accusé le Nigeria de faire de l’obstruction et d’empêcher l’établissement d’une ligne de démarcation franche dans certains villages » selon Didier Samson.

Sources :

– Zinga, V. Bakassi : Yaoundé veut saisir l’Onu. RFI. 24 juin 2005. Lien : http://www1.rfi.fr/actufr/articles/066/article_37070.asp

– Samson, D. Bakassi revient au Cameroun. RFI. 15 août 2006. Lien : http://www1.rfi.fr/actufr/articles/080/article_45581.asp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :