16 juillet 1961 : ouverture de la Conférence de Foumban

Publié le

Une conférence historique à plus d’un titre, notamment de par son objet qui, selon certaines sources était de « fixer les conditions d’une réunification effective du Cameroun ».

Plusieurs leaders des deux (02) y avaient pris part. Le Cameroun oriental (francophone) y était représenté notamment par Ahmadou Ahidjo, Charles Assalé, Charles Okala pour ne citer que ceux-là. Quant aux Cameroun occidental (Southern Cameroon), il était représenté par John Ngu Foncha, Emmanuel Liffaffa Endeley et Salomon Tandeng Muna entre autres.

En vue de poser les bases de fonctionnement de la République fédérale du Cameroun qui allait naitre quelques mois plus tard, une nouvelle constitution devait également être rédigée par les différents par les différents protagonistes présents à cette réunion.

C’est du moins ce que pensaient nombre de délégués (du Southern Cameroon en l’occurrence) présents à cette conférence qui, au début des travaux, sont surpris dans leur grande majorité, d’entendre le Président Ahidjo réclamer plutôt des observations de ses vis-à-vis anglophones sur son projet de Constitution comme l’affirme X.L. Deutchoua du journal Mutations. « Ses interlocuteurs croyaient, pour certains, être venus à Foumban élaborer ensemble la Constitution du futur Etat réunifié. Ils sont embarrassés d’apprendre que ledit projet a été remis, pour étude, à John Ngu Foncha, depuis belle lurette. Ce dernier a gardé le document secret ».

A l’issue de la conférence (qui s’achèvera le 21 juillet), les protagonistes optent pour la fédération. Le choix de cette option reposait cependant sur un malentendu car les leaders des deux délégations (celle du Cameroun oriental et celle du Cameroun occidental), n’avaient pas la même vision de la fédération.

Sources :

– Mono, A. Cinquantenaire de la réunification du Cameroun : Au cœur de la conférence de Foumban de 1961. Les misérables. 19 février 2014. Lien : http://lc.cx/ZgAT

– Ngandi, F.A. Cameroun – Conférence de Foumban : le tournant décisif du processus. L’Anecdote (repris par cameroon-info.net). 19 février 2014. Lien : http://lc.cx/ZgAM

– Deutchoua, X.L. Affaire SCNC : à propos de la réunification du Cameroun. Mutations (repris par cameroon-info.net) 30 septembre 2005. Lien : http://lc.cx/ZgAx

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s