12 Juin 2006 : signature de l’accord de Greentree entre le Cameroun et le Nigéria

Signé entre le Président Paul BIYA, l’ancien Président du Nigéria,  OLUSEGUN OBASANJO et l’ancien Secrétaire Général des Nations Unies, KOFI ANNAN, en présence de quatre États témoins à savoir, les Etats-Unis, la République Fédérale d’Allemagne, la France, le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, cet accord venait alors confirmer la souveraineté de l’Etat du Cameroun sur la péninsule de Bakassi.

Comme l’affirme Djat Mpayon d’Afrik.com : « ces accords stipulent la reconnaissance de la souveraineté du Cameroun par le Nigéria sur la presqu’île de Bakassi et définissent un transfert d’autorité qui doit se faire dans le respect des termes desdits accords, reconnus et signés par les deux parties et les témoins. »

Comme on peut le lire sur le site de la Présidence de la République du Cameroun : « L’accord de Greentree s’inscrivait en droite ligne des pourparlers engagés par le Cameroun et le Nigeria sous l’égide des Nations Unies en vue de la mise en œuvre de l’arrêt de la Cour Internationale de Justice (CIJ) du 10 octobre 2002, sur l’affaire du différend terrestre et maritime, reconnaissant la souveraineté du Cameroun sur la péninsule de Bakassi ».

Toutefois, dans son article 3, il est clairement stipulé que : « le Cameroun, après que le Nigeria lui aura transféré l’autorité, garantit aux ressortissants nigérians vivant dans la presqu’île de Bakassi l’exercice des libertés et droits fondamentaux consacrés par le droit international des droits de l’homme et les autres règles pertinentes du droit international » comme l’affirmait le journaliste Michel Michaut Moussala du journal Aurore Plus.

Vous pouvez consulter le texte intégral (en anglais) de cet Accord à partir de ce lien.

Le Président Paul Biya (à gaucheà serrant la main de son homologue nigérian (de l'époque) devant Koffi Annan (au centre) et les autres témoins © PRC
Le Président Paul Biya (à gauche) serrant la main de son homologue nigérian (de l’époque) devant Koffi Annan (au centre) et les représentants des pays témoins
© PRC

Sources :

Le Cameroun retrouve la plénitude de sa souveraineté sur la presqu’île de Bakassi. Présidence de la République du Cameroun. (Consulté le) 12 juin 2015. Lien : https://www.prc.cm/fr/actualites/335-le-cameroun-retrouve-la-plenitude-de-sa-souverainete-sur-la-presqu-ile-de-bakassi

– Mpayon, D. Bakassi : les accords de Greentree et leur application. Afrik.com 8 septembre 2008. Lien : http://www.afrik.com/article15088.html

– Moussala, M.M. Cameroun : comment les grandes puissances se sont partagées le pétrole de Bakassi. Camer.be (consulté le) 12 juin 2015. Lien : http://www.camer.be/30503/12:1/cameroun-comment-les-grandes-puissances-se-sont-partagees-le-petrole-de-bakassi-cameroon.html

Agreement between the republic of Cameroon and the federal republic of Nigeria concerning the modalities of withdrawal and transfer of authority in the Bakassi peninsula. (pdf). Lien : http://www.ucdp.uu.se/gpdatabase/peace/Cam-Nig%2020060612.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :