27 mai 2014 : Greenpeace met à nu les pratiques d’exploitation forestière illégale d’Herakles Farms au Cameroun

Nous avons tous connaissance de l’ONG de défense de l’environnement Greenpeace et de ses rapports chocs.

Ainsi, comme on peut le lire sur le site d’information Investir au Cameroun :

« L’ONG internationale Greenpeace a présenté le 27 mai 2014 à Yaoundé, dans la capitale camerounaise, le rapport d’une enquête révélant que «l’entreprise américaine Herakles Farms, à travers une société écran, aurait agi de connivence avec le ministre camerounais des forêts et de la faune (qui n’a pas réagi à cette accusation jusqu’ici, Ndlr), pour obtenir illégalement un permis d’exploitation forestière dans une partie de la concession foncière qui lui a été accordée en novembre 2013. Herakles Farms se prépare à exporter vers la Chine du bois coupé en violation de la législation camerounaise».

En effet, révèle Greenpeace, en janvier 2014, une «entreprise peu connue» dénommée Uniprovince, qui a été rachetée quelques temps plus tôt par la filiale camerounaise d’Herakles Farms, a obtenu du ministère des Forêts «un titre d’exploitation forestière (vente de coupe n° 11-02-10) portant sur 2.500 hectares. La vente de coupe se situe à l’intérieur de la concession d’Herakles Farms, dans la zone où l’entreprise a conduit la plupart de ses activités d’exploitation forestière illégale, avant même la signature du décret présidentiel lui octroyant une concession foncière provisoire en novembre 2013».

Cependant, fait remarquer Greenpeace, «cette vente de coupe a été attribuée en violation flagrante de la législation forestière camerounaise. En effet, la loi précise que les ventes de coupe ne peuvent être octroyées que dans le cadre d’appel d’offres, ce qui n’a pas été le cas de celle accordée à Uniprovince». Ensuite, apprend-on, «la vente de coupe n° 11-02-10 est d’autant plus suspecte qu’elle ne figure pas dans la liste la plus récente des titres d’exploitation forestière en cours de validité publiée par le ministère des Forêts le 10 mars. Or, elle date du 28 janvier 2014, et le certificat correspondant a été délivré le 6 février, soit plus d’un mois avant la publication par le ministère de la liste des titres en cours de validité pour l’année 2014 ».

Source :

– BRM. Cameroun : Greenpeace accuse Herakles Farms d’exploitation forestière illégale à travers une société écran. Investir Au Cameroun. 28 mai 2014. Lien : http://bit.ly/1FbyhNR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :