14 Avril 2013 : premières élections sénatoriales de l’histoire du Cameroun

Il aura fallu attendre 17 ans, pour que cette institution, prévue par la constitution du 18 janvier 1996, voit enfin le jour.

Des élections dont l’annonce avait crée un tollé au sein de l’opposition, ceci dans la mesure où : « le collège électoral chargé de voter les 70 des 100 électeurs était constitué sur la base de conseillers municipaux dont le mandat normal était parvenu à expiation et n’existait plus que par l’effet d’un acte de prolongation qui a suscité de vives controverses politiques » comme l’affirmait le politologue Mathias Eric Owona Nguini.

Les résultats, annoncés le 29 avril 2013 par la Cour suprême, plaçaient le RDPC en tête, avec notamment 56 sièges (sur les 70 convoités) et le SDF, qui arrivait en deuxième position raflait les 14 sièges restants.

Wikipédia, met à votre disposition un tableau, présentant la répartition des sénateurs par région et par famille politique, que vous pouvez consulter à partir de ce lien.

Sources :

– Nkoma, A. Dr Eric Mathias Owona Nguini : « Les élections sénatoriales sont venues combler une longue attente au Cameroun ». Journal du Cameroun. 21 mai 2013. Lien : http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=14353

Élections sénatoriales camerounaises de 2013. Wikipédia (consulté le) 14 avril 2015. Lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_s%C3%A9natoriales_camerounaises_de_2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :