15 mars 1966 : assassinat de Castor Osende Afana

Premier économiste d’Afrique noire, dirigeant de l’UPC, chef de la deuxième colonne du maquis de l’UPC dans l’Est-Cameroun, Castor Osende Afana était assassiné ce jour à Ndélélé, dans la région de l’Est-Cameroun (non loin de la frontière entre le Cameroun et la République du Congo).

Celui qui était considéré comme un marxiste, un maoïste, un anticapitaliste et surtout considéré comme le premier théoricien du socialisme africain, tombait ainsi dans une embuscade tendue par les par les forces armées du Gouvernement camerounais, à quelques kilomètres de la frontière avec le Congo-Brazzaville.

Henri Hogbe Nlend nous présente ici un récit détaillé de ce triste évènement : « Osendé Afana, sans lunettes, décide de retourner à Brazzaville accompagné de deux cadres pour refaire ses lunettes et étudier les possibilités de changer de maquis en créant un nouveau front à partir du Centre-Sud en vue de progresser dans une zone plus proche de sa région natale, Yaoundé. C’est en route pour la réalisation de ce plan que Osendé Afana et ses camarades tombent dans une embuscade de l’ennemi le 15 Mars 1966 à 10h30 à 11 km de la frontière du Congo-Brazzaville. Osendé et le camarade Wamba Louis sont tués et décapités. Le camarade Fosso François, grièvement blessé, réussit à s’échapper et à se cacher non loin du lieu du massacre ». 

Trahi, Ossende Afana est capturé par l’ennemi, exécuté et mutilé. Sa tête sanglante aurait été apportée à Ahidjo par hélicoptère, au moment où sa thèse de doctorat en sciences économiques, intitulée L’économie de l’Ouest africain : Perspectives et développement était publiée à Paris aux Éditions François Maspero.

Castor Osende Afana  © Wikipedia
Castor Osende Afana
© Wikipedia

Sa mort porta un coup sérieux au deuxième front du Maquis à l’Est-Cameroun.

Sources :

– Wikipédia. Oscar Osende Afana. (Consulté) le 15 mars 2015. Lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Castor_Osende_Afana

– Kamguia K., E. Regards: 45 ans après Osendé Afana nous parle. La Nouvelle Expression. 15 mars 2011. Lien : http://www.cameroon-info.net/stories/0,28463,@,regards-45-ans-apres-osende-afana-nous-parle.html

– Hogbe Nlend, H. RAPPORT SUR LE MAQUIS OSENDE AFANA : Sud-Est Cameroun: 1er Septembre 1965 – 15 Mars 1966. Peuple Sawa. 31 janvier 2008. Lien : http://www.peuplesawa.com/fr/bnnews.php?nid=1070

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :