14 mars 1916 : la France et la Grande Bretagne se partagent le Cameroun

Après avoir envisagé un condominium, la France et la Grande Bretagne signent ce jour, un accord régissant le partage du Cameroun entre ces deux puissances, comme l’affirme l’historien B. Lembezat.

Ainsi, la France récupérera des territoires qu’elle avait perdu en 1911 et conservera « la plus grande partie dans des limites qui ne seront pas modifiées jusqu’à la constitution de 1961. L’Angleterre conserve, avec le Mont Cameroun, la zone des principales plantations de cacaoyers, Buéa et Victoria, un lambeau du pays Bamiléké – tout ce qui sera, jusqu’en 1961 également, le British Southern Cameroon ».

Un partage qui, selon, P. Bastide et al. : « s’effectue sur des bases géographiques … et non sur des bases ethniques. Ainsi, Arabes, Foulbé, Tikar, pour n’en nommer que quelques uns, sont désormais séparés par une frontière, quelques Bamilékés demeurent également en zone anglaise, ndlr ».

Sources :

– Lembezat, B. Le Cameroun. Nouvelles éditions latines, Paris, 1964. (Consulté) le 14 mars 2015. Lien : http://bit.ly/1xmyJq6

– Bastide, P. et al. Corpus constitutionnel. Recueil universel des constitutions en vigueur. Tome 2, Fascicule 1., E.J. Brill. Leiden, 1974. (Consulté) le 14 mars 2015. Lien : http://bit.ly/19jwoXI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :