12 janvier 1914 : expropriation des populations de la ville de Douala par les allemands

Ces expropriations s’inscrivaient en effet, dans le prolongement d’une opération de déguerpissement (presque forcée) entamée quelques mois plus tôt.

En effet, comme l’affirment certaines sources, ce jour-là : « une troupe de débarquement forte de 850 soldats (allemands, ndlr) prend d’assaut la ville de Douala ». Une attitude qui poussa les chefs indigènes à « envoyer illégalement Ngoso Din, secrétaire de Manga Bell, en Allemagne, afin qu’il s’adresse à l’opinion publique et que le Reichstag arrête l’expropriation. Il est aidé dans sa tâche par le juriste, le docteur Halpert et le journaliste Helmut Von Gerlach. 

Une vue du Palais de Douala Manga Belle vers 1900 Source: http://www.douala-guide.net/douala-joss2.jpg
Une vue du Palais de Duala Manga Bell vers 1900
Source: http://www.douala-guide.net/douala-joss2.jpg


Ce travail finit par porter ses fruits, car, le 18 mars 1914, la commission budgétaire du Reichstag, à titre de mesure conservatoire, décide de ne pas accorder les moyens financiers sollicités par le gouverneur allemand »
.

Pour aller plus loin :

– Etame, Tiffany Ambre et al, in Les tensions entre les Duala et les Allemands, La Grande Guerre au Cameroun (consulté) le 11 janvier 2015. Lien : http://pedagogie.lyceesaviodouala.org/histoire-geographie/app_grande-guerre/pages/page_3b.htm

Publicités

Un commentaire sur “12 janvier 1914 : expropriation des populations de la ville de Douala par les allemands

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :