15 décembre 1957 : début de la rébellion en pays bamiléké

L’assassinat, dans la nuit du 13 au 14 décembre 1957, du député Samuel Wanko, dans une embuscade près de la localité de Batoufam (dans l’actuelle région de l’Ouest Cameroun).

Ce député du parti des « Paysans indépendants » est assassiné avec six autres personnes et, comme le souligne le Professeur Bouopda Kame : « c’est le premier meurtre d’un élu dans notre histoire ». Un évènement triste qui entraînera des soulèvements et une vague de violence dans la région et au-delà.

Des actes de violence qui n’épargneront pas les représentants de l’Etat dans les centres urbains et les localités proches, notamment à Douala et dans le pays Bassa.Rébellion en pays bamiléké Cameroun

C’est le début de ce que d’aucuns qualifieront de la « Rébellion en pays bamiléké »

Pour en savoir plus :

– Wikipédia. Samuel Wanko. Lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Samuel_Wanko

– Kame, Bouopda Pierre. De la rébellion dans le Bamiléké, L’HARMATTAN, Février 2008. Lien : http://www.bonaberi.com/ar,bouopda_pierre_kame_la_these_du_genocide_bamileke_est_fantaisiste_,6048.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :