09 Décembre 1957 : création de la Zone de Pacification de la Sanaga Maritime

Communément appelée ZOPAC, elle est crée par la France pour rétablir le calme dans le département de la Sanaga maritime (dans l’actuelle région du Centre) sous le coup d’une rébellion menée par l’Union des Populations du Cameroun (UPC) depuis 1955.

Face à cette rébellion, « le 9 décembre 1957 est créée la Zone de pacification du Cameroun (Zopac) : 7 000 km2 contrôlés par sept compagnies d’infanterie qui vont quadriller l’espace » souligne David Servenay de Rue 89. Carte de la Zone de Pacification du Cameroun (ZOPAC)

Sous la houlette du Haut-commissaire Pierre Messmer, la France va alors mener une « vaste manœuvre contre-insurrectionnelle, directement inspirée de la doctrine de la « guerre révolutionnaire » théorisée en Indochine et appliquée en Algérie ».

Traques des révolutionnaires, recensement des habitants, construction de palissades autour des villages, la ZOPAC devient une zone particulièrement sensible et régulièrement passée au peigne fin.

Un épisode qui montre bien que l’accession à l’indépendance du Cameroun n’a pas été aussi pacifique qu’on voudrait parfois le croire.

Pour en savoir plus :

– Servenay, David. Histoire : Cameroun 1955-1962 : la guerre cachée de la France en Afrique Lien : http://www.interet-general.info/spip.php?article15064

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :