30 novembre 1989 : décès d’Ahmadou Ahidjo en exil à Dakar

Décès d'Ahmadou Ahidjo en exil à Dakar

           Il y’a 25 ans mourrait Ahmadou Babatoura Ahidjo, le tout premier Président de la République du Cameroun, à Dakar où il s’était retiré depuis son exil, des suites d’une crise cardiaque.

N’ayant pas fait de grandes études, ce fils d’un chef traditionnel Foulbé, assez souvent présenté comme un autodidacte, intègre l’administration française comme télégraphiste, puis
suivra un parcours qui le mènera à la tête du Cameroun qu »il dirigera pendant 24 ans.

Le 04 novembre 1982, il démissionne de ses fonctions de Président de la République, pour « raisons de santé » et de céder sa place à son successeur constitutionnel, Paul Biya (actuel Président de la République).

Héros pour les uns et traître pour les autres, Ahmadou Ahidjo reste un personnage très controversé qui aura tout de même marqué l’histoire de son pays.

Son brillant parcours est assez difficile à résumer, mais en voici quelques unes des grandes lignes.

          – 1924 (24 août) : Naissance à Garoua, au Cameroun. Décès d'Ahmadou Ahidjo en exil à Dakar

          – 1947 : Il est élu (à seulement 23 ans) délégué à l’assemblée territoriale du Cameroun (ATCAM)

          – 1953 – 1958 : il est conseiller de l’Assemblée de l’Union Française

          – 1957 : il est Vice-Premier ministre chargé de l’intérieur après l’octroi de l’autonomie interne au Cameroun, puis ministre de l’Intérieur

          – 1958 (18 février) – 1960 (1er janvier) : il est le chef de l’Etat sous-tutelle du Cameroun

          – 1960 (du 1er janvier au 05 mai) : Il occupe les fonctions de Premier Ministre de la République (nouvellement indépendante) du Cameroun

          – 1960 (05 mai) : Il devient le premier Président élu de la République du Cameroun

          – 1965 (23 mars) : Il est réélu pour un second mandat à la tête du pays

          – 1970 (28 mars) : Il est réélu pour un troisième mandat

          – 1982 (04 novembre) : il annonce sa démission pour « raison de santé » et cède sa place à son successeur constitutionnel, Paul Biya.

          – 1983 : Exil à Dakar au Sénégal

          – 1989 (30 novembre) : Décès des suites d’une crise cardiaque à Dakar. Il avait alors 65 ans.

De nombreuses initiatives, visant à honorer sa mémoire se multiplient fleurissent sur la toile, à l’instar de cette Page Facebook qui lui est entièrement dédiée.

Pour en savoir plus :

– Ahmadou Ahidjo. Wikipédia (consulté le) 29 novembre 2014. Lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmadou_Ahidjo

– Soudan, François. Démission d’Ahmadou Ahidjo. Jeune Afrique. 31 octobre 2005. Lien : http://www.jeuneafrique.com/Article/LIN30105dmissojdiha0/

– Gaillard, Philippe. Cameroun : Ahmadou Ahidjo ou l’Etat incarné. Jeune Afrique. 28 novembre 2014. Lien : http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJA20131128120432/

– Président Ahmadou Ahidjo. Page Facebook (consultée le) 29 novembre 2014. Lien : https://www.facebook.com/pages/President-Ahmadou-Ahidjo/81119280398

Publicités

Un commentaire sur “30 novembre 1989 : décès d’Ahmadou Ahidjo en exil à Dakar

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :